Panorama du sommet du Pécloz.
Du sommet du Pécloz - 2197m - Massif des Bauges - Savoie.

Accueil >> Marches & Rando. >> Rando - Bauges devant >> Boucle Pécloz - Arménaz - Arces.

Pécloz, Arménaz et Pte des Arces en boucle par 'Varapet'.

.

La montée du Pécloz par 'Varapet' est assez physique mais la suite de la boucle est plus tranquille.

Le dénivelé total est de 1900m. Sortie du 15 juillet 2018 (avec J.Luc.)

Une belle rando dans un secteur avec des chamois.

PS : Diaporama maxi-taille en cliquant sur les photos + roulette de la souris (ou flèches) pour le défilement.

Panneau explicatif sur le sentier découverte de Bellevaux.
Panneau explicatif sur le sentier découverte de Bellevaux.
Pendant la montée, Arlicots et vallon d'Arclusaz.
Pendant la montée, Arlicots et vallon d'Arclusaz.

De nos gites, rejoindre Ecole puis remonter le vallon de Bellevaux via Carlet jusqu'au parking du Couvent.

Continuer la route sur environ 300 m pour prendre le sentier, à droite. C'est le sentier découverte de Bellevaux et il est à lui seul un parcours de ballade tranquille et pédagogique.

Du Trélod à Chaurionde.
Du Trélod à Chaurionde.
La crête de montée par 'Varapet'.
La crête de montée par 'Varapet'.
Dans le rétro, la montée par 'Varapet'.
Dans le rétro, la montée par 'Varapet'.

On monte en sous-bois pour déboucher sur une large piste forestière/d’alpage. La suivre jusqu’au virage à 90 degrés (après les 2 épingles) et prendre à gauche un petit sentier.

Un 'gros champignon' taillé dans une souche d’arbre est au démarrage de la trace.

A partir de ce changement, on quitte le sentier découverte.

Le 1er chamois de la journée.
Le 1er chamois de la journée.
L'Arcalod.
L'Arcalod.
Fleur incrustée dans le rocher.
Fleur incrustée dans le rocher.
Détail.
Détail.
La crête finale sous le Pécloz.
La crête finale sous le Pécloz.

La montée est en sous-bois sur un sentier agréable et régulier.

Vers 1350m, traverser une piste et continuer en face (légèrement à droite). En prenant la piste sur la droite, on redescend à la Culaz, au bout de l’alpage de Bellevaux.

Vue arrière. Les alpages d'Arclusaz.
Vue arrière. Les alpages d'Arclusaz.
Arménaz.
Arménaz.
Panorama dans le rétro.
Panorama dans le rétro.

Plus haut, vers 1650m, au Varapet, on sort du bois.

Le sentier se poursuit en suivant la ligne de crête. Quelques passages sont un peu plus raides et parfois l’usage des mains peut être utile.

Dans le sens de la descente, certains passages peuvent être délicats. A éviter par temps humide.

Du Pécloz, panorama vers l'est.
Du Pécloz, panorama vers l'est.
Du Pécloz, panorama vers l'ouest.
Du Pécloz, panorama vers l'ouest.

Vers 2100m, on arrive sur la crête finale et le sentier se fait plus doux. La croix du sommet à 2197m est en vue.

Allant, Pleuven et Trélod depuis le Pécloz.
Allant, Pleuven et Trélod depuis le Pécloz.
Les 'rails' du Pécloz entre ce dernier et Arménaz.
Les 'rails' du Pécloz entre ce dernier et Arménaz.
Parc du Mouton, Orisan, Grand Roc et pointe de la Fougère.
Parc du Mouton, Orisan, Grand Roc et pointe de la Fougère.
Du Pécloz, le vallon d'Orgeval entre Arcalod et Chaurionde.
Du Pécloz, le vallon d'Orgeval entre Arcalod et Chaurionde.
Couple de vautours fauves.
Couple de vautours fauves.
Vautour fauve.
Vautour fauve.

Le panorama est central sur les montagnes de la réserve des Bauges.

Du sommet du Pécloz, on domine le col qui sépare le Pécloz et l'Armènaz.

Plusieurs fois dans la journée, un couple de vautours fauve a tourné au dessus des sommets.

Le vautour fauve est un oiseau planeur de 6,5 à 11,5 kg pour 2,60 m d'envergure. En vol, il est impressionnant !

Du col, les 'rails' du Pécloz.
Du col, les 'rails' du Pécloz.
De la montée, les 'rails' du Pécloz.
De la montée, les 'rails' du Pécloz.
Dans le rétro, la montée vers Armènaz.
Dans le rétro, la montée vers Armènaz.
Une cuve de collecte des polluants de l'air, sous le sommet de l'Arménaz.
Une cuve de collecte des polluants de l'air, sous le sommet de l'Arménaz.

Du Pécloz, descendre au col au dessus des 'rails' puis remonter en face à Arménaz.

Les rails se sont créés suite au redressement / plissement des couches de sédiments océaniques qui se sont déposés sur l'emplacement des Alpes pendant une grande partie du Mésozoïque (-250 à - 65 millions d'années environ).

La croix d'Arménaz.
La croix d'Arménaz.
Trélod depuis le sommet. Et le paturage d'Allant en bas.
Trélod depuis le sommet. Et le paturage d'Allant en bas.
Mont de la Coche et Arcalod.
Mont de la Coche et Arcalod.

Du col à Arménaz, il y a un peu plus de 150m de dénivelé, ça va assez vite.

La vue au sommet est particulièrement belle sur les sommets alentours : Arces, Arlicots, Arclusaz... c'est un de mes endroits préférés des sommets des Bauges.

Arces, Arlicots et Arclusaz depuis Armène.
Arces, Arlicots et Arclusaz depuis Armène.
Oeillet.
Oeillet.
Piège pour la capture et baguage des chamois. Sous le sommet d'Armènaz.
Piège pour la capture et baguage des chamois. Sous le sommet d'Armènaz.
Vautour fauve en Bauges.
Vautour fauve en Bauges.
Vautour fauve en Bauges.
Vautour fauve en Bauges.
Prairie d'alpage à Armène.
Prairie d'alpage à Armène.

En redescendant d'Arménaz vers le col du même nom, retour du couple de vautour fauve. Il plane puis part vers le sud.

Le vautour fauve peut parcourir plusieurs centaines de km par jour, jusqu'à 400 km par courants propices. C'est un oiseau charognard qui détecte les cadavres grâce à sa vue.

Il vole par groupe et dès qu'un individu repère un cadavre au sol, il pique, ce qui alerte les autres oiseaux qui le rejoignent.

Pointe des Arces depuis la descente de Armenaz.
Pointe des Arces depuis la descente de Armenaz.
Roche-torse depuis le col d'Armenaz.
Roche-torse depuis le col d'Armenaz.
L'alpage de Bellevaux pendant la montée sur les Arces.
L'alpage de Bellevaux pendant la montée sur les Arces.

Sa présence en Savoie est de plus en plus observée, plutôt en Maurienne et Tarentaise, l'espèce ayant tendance à reprendre ses instincts migratoires depuis la suppression des charniers en Espagne en 2003.

Le vautour fauve niche dans les falaises, principalement en Pyrénées et dans le sud des Alpes.

Pour rejoindre la pointe des Arces, descendre au chalet des Gardes (environ 1700m) et monter sur votre gauche.

Suivre sur la crête puis à hauteur des vernes, traverser à vue à l'endroit le moins encombré pour passer plus à gauche.

Bien ouvrir l'oeil car au dessus du passage boisé, on peut facilement voir des chamois d'assez près.

Traversée des vernes sous la pointe des Arces.
Traversée des vernes sous la pointe des Arces.
Fuite d'un chamois surpris par notre présence. Sous les Arces.
Fuite d'un chamois surpris par notre présence. Sous les Arces.
le chalet des gardes. Le pécloz.
le chalet des gardes. Le pécloz.
Dans le rétro, montée finale vers la pointe des Arces.
Dans le rétro, montée finale vers la pointe des Arces.
Et un autre chamois, toujours à la pointe des Arces.
Et un autre chamois, toujours à la pointe des Arces.

.

.

.

Chamois aux Arces.
Chamois aux Arces.
La pointe des Arces. Pécloz et Armène en arrière-plan.
La pointe des Arces. Pécloz et Armène en arrière-plan.
De la pointe des Arces, vue sur les Arlicots et Arclusaz.
De la pointe des Arces, vue sur les Arlicots et Arclusaz.
Vue sur Chaurionde et Sambuy.
Vue sur Chaurionde et Sambuy, au dessus du col entre le Pécloz et Armènaz.

.

.

.

Descente dans une petite combe, sous la pointe des Arces.
Descente dans une petite combe, sous la pointe des Arces.
Vue arrière. Descente dans la combe, sous la pointe des Arces.
Vue arrière. Descente dans la combe, sous la pointe des Arces.
Sous le chalet des gardes, chamois en bordure de sentier.
Sous le chalet des gardes, chamois en bordure de sentier.
chamois.
chamois.

.

.

.

Toujours le même chamois, qui s'est éloigné un peu.
Toujours le même chamois, qui s'est éloigné un peu.

.

.

.

.

.

.

Plan de la rando Pécloz - Arménaz - pointe des Arces.
Plan de la rando. En rouge, montée par Varapet. En jaune, du Pécloz au chalet des Gardes. En noir, montée à la pointe des Arces et en bleu, descente par Bellevaux (chemin classique).

.

.

On peut aussi atteindre la Pointe de la Galoppaz, par les Aillons en partant du Col du Lindar.

.

Retour en haut de page

Cécile & Eric BOLLARD

Tél : 04 79 61 20 58 - Port : 06 75 13 35 44

mail : info arobase gite-bauges point com (astuce pour éviter les spams -:)

Gites de la Fruitière d'Attilly

Les Sauges 73630 LE CHATELARD

Parc naturel régional du Massif des Bauges - Savoie

gite-bauges.com © 2005 - 2018. Tous droits réservés. .Copyright & Crédits photos : Eric BOLLARD.