Vue sur le Crêt du Char, depuis le Golet de Doucy
Le Crêt du Char, au 1er plan - 1468 m - Massif des Bauges - Savoie.

Accueil >> Les Bauges >> Balades & marches >> Le Crêt du Char depuis Doucy.

Le Crêt du Char, à Bellecombe, en partant de Doucy

.

Une Balade facile avec peu de dénivelé, au départ du 'Cul du Bois' de Doucy.

Environ 2 H 30 et 400 m de dénivelé.

.

.

PS : Diaporama maxi-taille en cliquant sur les photos + roulette de la souris (ou flèches) pour le défilement.

De nos gites, rejoignez La Compôte (Bauges Devant) puis montez à Doucy. Après le chef-lieu, prenez la route qui mène jusqu'au 'Cul du bois' et au parking des Cornes.

Le parking est à environ 1200m d'altitude.

Le Crêt du Char depuis le Golet de Doucy.
Le Crêt du Char (au 1er plan) depuis le Golet de Doucy.
Au golet de Doucy.
Au golet de Doucy.
Le chalet des écuries devant, à Doucy.
Le chalet des écuries devant, à Doucy.
Panorama. Roc des Boeufs, Cret du Char et Roc de Four Magnin.
Panorama. Roc des Boeufs, Cret du Char et Roc de Four Magnin.

Partez plein Nord jusqu'au Golet de Doucy (1330m) par un chemin forestier.

Du Golet, on peut bien sûr monter à la Dent des Portes puis au Trélod mais cette fois, on va se la jouer tranquille et on se contente de partir en direction du col de Bornette.

Le chalet de Bornette.
Le chalet de Bornette.

On passe donc successivement par le chalet de l'Ecurie devant puis celui de l'Ecurie derrière.

Depuis ce dernier, on se retrouve sur une piste forestière très récente (automne 2013).

Juste avant le col de Bornette, on passe en amont du chalet du même nom. Les anciens l'ont construit à l'abri d'un rocher aux dimensions imposantes.

Le chalet du Mollard, sous le Cret du Char.
Le chalet du Mollard, sous le Cret du Char.
Du chalet du Mollard, vue sur le lac d'Annecy, Parmelan et dents de Lanfon.
Du chalet du Mollard, vue sur le lac d'Annecy, Parmelan et dents de Lanfon.
La croix et le chalet du Mollard.
La croix et le chalet du Mollard.

Du col, passez au chalet du Mollard et sa croix.

A hauteur du chalet, on voit bien le lac d'Annecy et les sommets environnants.

Dans le rétro, pendant la montée du Cret du Char.
Dans le rétro, pendant la montée du Cret du Char.
Une belle amanite tue mouche.
Une belle amanite tue mouche.
Le Roc de Four Magnin.
Le Roc de Four Magnin.

Le sentier monte dans la forêt pour rejoindre le sommet du Crêt.

.

.

.

Panorama au sommet du Cret du Char.
Panorama au sommet du Cret du Char.
Banc plat.
Banc Plat. Et la nouvelle piste qui rejoint le chalet des écuries derrière.
le Roc de Four Magnin.
Au nord du cret du Char, le Roc de Four Magnin.

Pour le retour, nous aimons bien prendre un autre sentier, faire une boucle.

Du bas du Crêt du Char, nous avons donc pris plein sud, vers notre point de départ.

.

.

.

Au retour, vue arrière sur le col de Bornette et le chalet Mollard.
Au retour, vue arrière sur le col de Bornette et le chalet Mollard.

Après la stèle, nous avons suivi une trace intermitente de sentier au milieu de paturages et broussailles. Par moment, on allait au jugé mais on est finalement arrivé au Golet de Doucy. On ne peut pas se perdre, la falaise de Banc Plat, à notre gauche, sert de repère!

On peut, sinon, passer par le reposoir (1165m) et rejoindre le parking par le GR du Tour des Bauges.

La stèle sur le chemin du retour.
La stèle sur le chemin du retour.
Au golet de Doucy. La dent des Portes et le chalet du Golet.
Au golet de Doucy. La dent des Portes et le chalet du Golet.
Plan de la balade au cret du char.
Plan de la balade (sud). En rouge, l'aller et en bleu, la variante du retour.
Plan de la balade au cret du char.
Plan de la balade (nord). En rouge, l'aller et en bleu, la variante du retour.

.

.

.

Retour en haut de page

Cécile & Eric BOLLARD

Tél : 04 79 61 20 58 - Port : 06 75 13 35 44

mail : info arobase gite-bauges point com (astuce pour éviter les spams -:)

Gites de la Fruitière d'Attilly

Les Sauges 73630 LE CHATELARD

Parc naturel régional du Massif des Bauges - Savoie

gite-bauges.com © 2005 - 2017. Tous droits réservés. .Copyright & Crédits photos : Eric BOLLARD.