Du sommet de la Combe aux Chevaux, à l'Arclusaz.
Du sommet de la Combe aux Chevaux, à l'Arclusaz (1870m) - Massif des Bauges - Savoie.

Accueil >> Marches & Rando. >> Rando - Bauges devant >> A l'Arclusaz, la Combe des Chevaux.

A l'Arclusaz, la Combe des Chevaux.

.

L'alpage de l'Arclusaz est un magnifique synclinal perché. Je pense que le meilleur point de vue est de la crête de la combe aux Chevaux. C'est de cet endroit où l'on se rend mieux compte de la courbure de la montagne.

Le point de vue est singulier et il se mérite. Compter 3 heures pour monter. Environ 1050 m de dénivellé sur la boucle décrite.

PS : Diaporama maxi-taille en cliquant sur les photos + roulette de la souris (ou flèches) pour le défilement.

De nos gites, prenez la direction des 'Bauges Devant' jusqu'à Ecole puis remontez le Chéran en dépassant 'Carlet'. Le parking est à la bifurcation avec la route qui part vers la chapelle-l'ancienne pépinière.

J'ai fait cette balade le 26 mai 2017. L'herbe reverdie en altitude.

.

La chapelle de Bellevaux.
La chapelle de Bellevaux.
Détail de la fontaine de la chapelle de Bellevaux.
Détail de la fontaine de la chapelle de Bellevaux.
Ruines de l'ancien village de Bellevaux.
Ruines de l'ancien village de Bellevaux.
La vallée en contrebas avec le verrou glaciaire du Châtelard.
La vallée en contrebas avec le verrou glaciaire du Châtelard.

Du parking du Couvent, suivre la direction de la Chapelle de bellevaux, comme pour monter à l’Armène / Pécloz.

Au niveau de l’oratoire (ancienne pépinière ONF), juste après le pont, prendre à gauche. Le chemin forestier sur la droite est celui que l’on prendra au retour.

Le chalet Bottier, à l'Arclusaz.
Le chalet Bottier, à l'Arclusaz.

A la chapelle, continuer le sentier/chemin. Ce dernier arrive au village de Bellevaux (détruit en 1944 par les allemands) puis rejoindre la piste que l’on suit jusqu’au Fond des Prés, au bout de l’alpage de Bellevaux.

Pour info, tous les ans, une messe est dite à la chapelle de Bellevaux le lundi de Pentecote.

Du chalet Bottier, la crête qui monte vers la pointe des Arlicots.
Du chalet Bottier, la crête qui monte vers la pointe des Arlicots.
Dans le rétro, le chalet Bottier, à l'Arclusaz.
Dans le rétro, le chalet Bottier, à l'Arclusaz.
Le chalet Lauzarin. A droite, celui du Praz et au fond, celui des Arbets.
Le chalet Lauzarin. A droite, celui du Praz et au fond, celui des Arbets.

On laisse l’itinéraire de l’Arméne / pécloz tout droit pour prendre sur la droite. Après avoir traversé un petit ruisseau, le sentier grimpe dans la forêt.

Il longe un temps la zone de protection de la faune (zone interdite d’accès) avant d’arriver au Chalet Bottier.

La Combe des Chevaux, en face, au dessus du chalet du Praz et le chemin qui part vers la crête.
La Combe des Chevaux, en face, au dessus du chalet du Praz et le chemin qui part vers la crête.

On rejoint alors la piste qui contourne la crête (qui part à la pointe des Arlicots) avant d’arriver au Chalet du Lauzarin (1433m) puis plus loin, au-dessus du Chalet du Praz.

L’alpage de l’Arcluse est exploité par 4 exploitations. Le dernier chalet est celui des Arbets, au-dessus de celui du Praz, en direction du col d'Arclusaz.

Les grand alignements de pierre séparaient auparavant les alpages de Bellevaux de ceux des Aillons, du temps des moines.

Alignement de pierre, à l'alpage de l'Arclusaz.
Alignement de pierre, à l'alpage de l'Arclusaz.

Au chalet du Praz, suivre le chemin, vers le nord, qui mène pratiquement jusqu’à la crête (env 1580m).

Sur la crête.
Sur la crête.
De la crête d'Arclusaz, la vallée d'Ecole. Dent de Pleuven-Trélod sur la droite.
De la crête d'Arclusaz, la vallée d'Ecole. Dent de Pleuven-Trélod sur la droite.
Fougères dans les lapiaz d'arclusaz.
Fougères dans les lapiaz d'arclusaz.

Suivre la crête qui monte à gauche, vers le sud. Entre herbe et cailloux, pas de difficultés. On grimpe assez régulièrement pour attendre approximativement les 1800m.

Crête de l'Arclusaz, à la 1ère barre rocheuse.
Crête de l'Arclusaz, à la 1ère barre rocheuse.
Les chalets du Lauzarin, du Praz et des Arbets. Vue de la crête ouest.
Les chalets du Lauzarin, du Praz et des Arbets. Vue de la crête ouest.
Panorama de la crête ouest.
Panorama de la crête ouest.

Après avoir redescendu très légèrement, on arrive après quelques centaines de mètres à une barre rocheuse infranchissable. Il faut redescendre une cinquantaine de mètres de dénivelé, contourner cette barre par le bas puis remonter.

La 1ere barre rocheuse, infranchissable. Vue du bas.
La 1ere barre rocheuse, infranchissable. Vue du bas.
Dans le rétro. La 1ere barre rocheuse.
Dans le rétro. La 1ere barre rocheuse.
Crête de l'Arclusaz, à la 2ème barre rocheuse.
Crête de l'Arclusaz, à la 2ème barre rocheuse.

Une deuxième faille, plus petite, se présente, moins marquée, mais qui se franchit par la crête sans difficulté.

Panorama de la crête ouest, du Pécloz à la dent d'Arclusaz.
Panorama de la crête ouest, du Pécloz à la dent d'Arclusaz.
Sur la crête.
Sur la crête.
La 2eme barre rocheuse, plus petite.
La 2eme barre rocheuse, plus petite.
Le passage de la 3eme barre, en leger contrebas de la crête.
Le passage de la 3eme barre, en leger contrebas de la crête.

Une troisième barre, de même taille, s’ensuit. Elle se franchit également par le sommet, quelques mètres en contrebas de la crête. On est alors au environ de 1870m.

La Combe des Chevaux depuis la crête.
La Combe des Chevaux depuis la crête.

En marchant encore un peu, on arrive jusqu’à la bordure de la Combe aux Chevaux, qui est infranchissable. Le ressaut fait plus d’une dizaine de mètres.

La Combe des Chevaux pendant la descente.
La Combe des Chevaux pendant la descente.
La Combe des Chevaux.
La Combe des Chevaux.
La Combe des Chevaux - Encore plus bas, dans l'éboulis.
La Combe des Chevaux - Encore plus bas, dans l'éboulis.
Pécloz-Arménaz durant la descente.
Pécloz-Arménaz durant la descente.

Pour la descente, il faut rejoindre le chalet du Praz. Deux possibilités s’offrent à vous : soit vous retournez sur vos pas, soit vous prenez droit dans la pente.

C’est la 2eme option que j’ai choisi. Attention quand même, ça descend raide. Une bonne paire de chaussure est indispensable et des batons de marche aident quand même bien !

Dans les éboulis, marmotte en alerte.
Dans les éboulis, marmotte en alerte.
Marmotte en contrebas de la Combe aux Chevaux.
Marmotte en contrebas de la Combe aux Chevaux.
De l'alpage, les 3 barres avant la Combe des Chevaux.
De l'alpage, les 3 barres avant la Combe des Chevaux.
Eolienne 'pliée' au chalet du Praz, à l'Arclusaz.
Eolienne 'pliée' au chalet du Praz, à l'Arclusaz.
De l'alpage, La Combe des Chevaux.
De l'alpage, La Combe des Chevaux.
Le chalet du Praz, à l'Arclusaz.
Le chalet du Praz, à l'Arclusaz.
Le chalet du Praz et le col de l'Arclusaz, en arrière-plan.
Le chalet du Praz et le col de l'Arclusaz, en arrière-plan.

Au pied de l’éboulis de la combe des Chevaux, une marmotte siffle puis se défile prestement.

Elles sont sauvages dans les Bauges, notre massif est encore faiblement connu et donc peu parcouru. On n'est pas la Vanoise !

Le Pécloz (2197m), par la face ouest.
Le Pécloz (2197m), par la face ouest.

Descendre à vue jusqu’au chalet du Praz puis rejoindre la piste d’alpage jusqu’au lieu dit ‘Sortie du Vieux Chemin’.

Quitter alors la route sur la droite puis traverser le pré puis rentrer dans la forêt.

Descendre le sentier dans le bois, traverser le torrent de l’Arclusaz pour arriver sur un bon chemin.

Cabane en forêt durant la descente.
Cabane en forêt durant la descente.

Suivre la direction ‘Parking du Couvent’ pour rejoindre l’itinéraire de départ au niveau du pont et de l’oratoire.

Le parking est à quelques centaines de mêtres.

Plan de la rando à l'Arclusaz. En rouge, montée par le chalet Bottier. En bleu, descente vers Bellevaux. Partie nord.
Plan de la rando à l'Arclusaz. En rouge, montée par le chalet Bottier. En bleu, descente vers Bellevaux. Partie nord.
Plan de la rando à l'Arclusaz. En rouge, montée par le chalet Bottier. En bleu, descente vers Bellevaux. Partie sud.
Plan de la rando à l'Arclusaz. En rouge, montée par le chalet Bottier. En bleu, descente vers Bellevaux. Partie sud.

Retour en haut de page

Cécile & Eric BOLLARD

Tél : 04 79 61 20 58 - Port : 06 75 13 35 44

Gites de la Fruitière d'Attilly

Les Sauges 73630 LE CHATELARD

Parc naturel régional du Massif des Bauges - Savoie

gite-bauges.com © 2005 - 2016. Tous droits réservés. .Copyright & Crédits photos : Eric BOLLARD.